Energies renouvelables

Ingénierie des installations de production utilisant l’énergie solaire thermique- Qualifications OPQIBI 2010/2014

Dernière mise à jour : 07/10/2021

Public concerné

Ingénieurs de bureaux d’études, Techniciens de bureaux d’études, Maîtres d’ouvrage, Maîtres d’œuvre, Chefs / chargés de projet…

OBJECTIF

  • Connaître le fonctionnement des différents types de systèmes solaires thermiques.
  • Appréhender le fonctionnement des différents type de capteurs .
  • Savoir évaluer les besoins thermiques, le potentiel solaire.
  • Maîtriser les différents schémas hydrauliques.
  • Savoir dimensionner des projets eau chaude solaire en collectif.
  • Identifier et savoir traiter les risques liés à la légionellose.
  • Connaître les méthodes et outils de calcul (les indicateurs utilisés, la RT en vigueur , les logiciels).
  • Identifier les points de vigilance techniques d’une installation solaire thermique (chantier et exploitation) et connaître les paramètres d’exploitation et les acteurs associés.
  • Savoir analyser la rentabilité d’un projet
  • Savoir rédiger de façon pédagogique un rapport.

MODALITÉS D’ÉVALUATION DES ACQUIS

  • En continu au travers d’études de cas, de travaux pratiques ou de QCM.

MOYENS PÉDAGOGIQUES

  • Diffusion de Powerpoint.
  • Exercices et études de cas.
  • QCM préformation et QCM d’évaluation noté en fin de session pour validation des acquis.
  • Documents annexes (glossaire, fichiers Excel, textes officiels, formulaires, etc).
  • Débats, échanges et retours d’expériences avec les formateurs.

Prérequis

  • Connaissance en génie électrique, électromécanique ou mécanique des fluides.

Validation

  • Attestation de formation.

Programme

Contexte et enjeux :
Aspects environnementaux et réglementaires.
Aspects techniques :
-Ensoleillement français (métropolitain et DOM).
– Différentes technologies (rendement – contraintes).
– Les composants et leur rôle (panneaux, régulation, stockage…).
– Schéma d’installation possible.
– Prédimensionnement du système.
– Détermination des indicateurs  technico-économiques.
– Suivi des performances.
Aspects pratiques :
– Les logiciels.
– Coût des systèmes par type de technologies.
– Systèmes d’aide à l’ECS collectif.
– Garantie de résultat solaire : les principes.
Aspect environnemental :
– Temps de retour énergétique.
– Contenu CO2 du kWh d’ECS produit.
– Démarche qualité d’installation.

Applications :
Production d’ECS collective : dans le neuf et dans l’existant.
Autres usages de l’énergie solaire (chauffage, …).

Coût d’exploitation :
Estimation des consommations.
Calcul du taux de couverture solaire/productivité solaire.
Coût des consommations.
Coût d’entretien.

Faisabilité technique et économique :
Analyse des points de vigilance techniques.
Analyse de la rentabilité d’un projet.

Étude de cas pratique :
En sous groupe, les stagiaires étudient des cas réels retravaillés ensuite en regroupement :
– Projets en résidentiels neufs ou existants, hébergements spécifiques, bâtiments tertiaires (maisons de retraite, hôpitaux, établissements sportifs…), bâtiments de tourisme.

Sécurité, responsabilités, assurances :
L’ensemble des points abordés de la mise en service au suivi d’exploitation de l’installation solaire.

Conclusion :
Validation des acquis.
Évaluation de satisfaction des stagiaires.