Développement durable & performance énergétique

Ingénierie des installations de production utilisant l’énergie solaire photovoltaïque – Qualifications OPQIBI 2011/2015

Dernière mise à jour : 25/10/2022

Public concerné

Ingénieurs Électriciens, spécialiste électricité

OBJECTIFS

  • À l’issue de la formation, le stagiaire disposera :
    • des compétences nécessaires afin de réaliser des missions d’ingénierie pour concevoir des installations de production utilisant l’énergie solaire photovoltaïque ;
    • des connaissances attendues pour apporter la preuve de compétences dans le cadre de la qualification OPQIBI 20.15 Ingénierie des installations de production utilisant l’énergie solaire photovoltaïque (dont 20.11) ouvrant à la mention “RGE Etudes” pour l’entreprise à laquelle le stagiaire appartient.

Prérequis

  • Nombre d’années d’expérience professionnelle défini en fonction du niveau de formation initiale du stagiaire, à savoir :
    • niveau de formation initiale équivalent à un titre ou diplôme de niveau 7 ou 8 : expérience professionnelle = 3 ans.
    • niveau de formation initiale équivalent à un titre ou diplôme de niveau 5 ou 6 : expérience professionnelle = 4 ans.
    • autre : expérience professionnelle = 7 ans.

Objectifs pédagogiques

  • Connaître le fonctionnement des différents types de systèmes solaires photovoltaïques (vente au réseau, autoconsommation, isolé).
  • Savoir évaluer le potentiel solaire (masques, rayonnement solaire…).
  • Connaître les technologies-clefs (capteurs, câbles, onduleurs…) et savoir dimensionner des projets photovoltaïques.
  • Connaître les méthodes et outils de calcul :
    • les indicateurs utilisés.
    • la RT en vigueur.
    • Les logiciels (Archelios PRO, PVSYST…) : possibilités, particularités, limites.
  • Identifier les points de vigilance techniques d’une installation solaire photovoltaïque (chantier et exploitation) et connaître les paramètres d’exploitation et les acteurs associés.
  • Savoir analyser la rentabilité d’un projet (Bilan détaillé investissement/recettes-dépenses TRB et coût du kWh produit, bilan des flux sur durée de vie) et identifier les acteurs.
  • Savoir conseiller le maître d’ouvrage sur le montage juridique et financier de son projet.
  • Savoir rédiger de façon pédagogique un rapport et convaincre le maître d’ouvrage.

MOYENS PÉDAGOGIQUES

  • Support de cours.
  • Diffusion de Powerpoint.
  • Exercices et études de cas.
  • Documents annexes (glossaire, fichiers Excel, textes officiels, formulaires, etc).
  • Débats, échanges et retours d’expériences avec le formateur.
  • Exercices et manipulation sur le logiciel ARKELIOS.

MODALITÉS D’ÉVALUATION DES ACQUIS

  • QCM d’évaluation noté en fin de session pour validation des acquis.

Validation

  • Feuilles d’émargement individuelles et attestation de formation.

Programme

1 – Accueil
Tour de table.

Attentes des participants.

Présentation des objectifs et du programme de formation.

2 – Contexte et enjeux :
Aspects environnementaux et réglementaires.

3 – Savoir évaluer le potentiel solaire (masques, rayonnement solaire…) :
Ensoleillement français (métropolitain et DOM).

Schéma d’installation possible.

Prédimensionnement du système.

4 – Connaître le fonctionnement des différents types de systèmes solaires photovoltaïques (vente au réseau, autoconsommation, isolé) :
Architecture des réseaux électriques en France.

Différentes cellules photovoltaïques.

Effet photovoltaïque.

Modules.

Technologies futures.

5 – Connaître les technologies-clefs (capteurs, câbles, onduleurs…) et savoir dimensionner des projets photovoltaïques :
Dimensions d’une installation :
Technologies solaires photovoltaïques clés :
– Le rayonnement solaire.
– Évolutions et systèmes.

Technologies et techniques.

6 – Connaître les méthodes et outils de calcul : Autoconsommation individuelle et collective.
Sites isolés.

Méthodes, outils de calcul :
– Déroulé d’un projet.
– Méthodologie.
– Logiciels dédiés.

7 – Identifier les points de vigilance techniques d’une installation solaire photovoltaïque (chantier et exploitation) et connaître les paramètres d’exploitation et les acteurs associés :
Mise en oeuvre et installation :
– La sécurité.
– Les normes applicables.
– Démarche qualité.

Commissionnement :
– Exploitation.
– Contrôles et maintenance.
– Notion sur le recyclage (cycle de vie du panneau).
– Études de cas : dans le neuf et l’existant.

Sécurité, responsabilité, assurances :
– Sécurité incendie.
– Assurances.

8 – Savoir analyser la rentabilité d’un projet (Bilan détaillé investissement/recettes-dépenses TRB et coût du kWh produit, bilan des flux sur durée de vie) et identifier les acteurs :
Volet économique et administratif :
– Analyse de la situation existante d’un projet.
– Tarifications, achats, ventes.
– Coûts de raccordement.
– Taxation.
– Études économiques.
– Demandes administratives.

9 – Savoir conseiller le maître d’ouvrage sur le montage juridique et financier de son projet.
Argumentaire économique et environnemental.

Outils de financement et aides financières.

10 – Savoir rédiger de façon pédagogique un rapport et convaincre le maître d’ouvrage.
Détermination des indicateurs technico-économiques.

Suivi des performances.

Rédaction du rapport.

11 – Évaluation – conclusion
Validation des acquis.

Évaluation de satisfaction des stagiaires.

Conclusion.

Les points de contrôle relatifs aux qualifications OPQIBI 20.11 et 20.15 seront présentés au cours de la formation.